Maud Besançon Psychologue, Docteur en Psychologie

Environnement scolaire

Les difficultés scolaires

De nombreux enfants connaissent des difficultés d’ordre scolaire. L’origine de ces difficultés peut être variée en lien avec de nombreux facteurs : personnalité de l’enfant, pédagogie non adaptée à l’enfant, …
Les difficultés rencontrées ne s’expriment pas toutes de la même façon mais elles s’accompagnent généralement chez l’enfant d’un ensemble de souffrances psychologiques et de baisse de l’estime de soi qui rejaillissent sur le fonctionnement de la famille dans son ensemble.
Ainsi, avant de s’aventurer dans des tentatives multiples de soutien et de rééducation, il est primordial de déterminer le ou les mécanismes en cause dans les difficultés de l’enfant à l’aide d’un bilan qui explorera les différentes composantes du fonctionnement cognitif de l’enfant.
L’échec scolaire peut peser pour l’enfant et avoir de lourdes conséquences tant au niveau scolaire que psychologique. C’est pourquoi il est important qu’une prise en charge ait lieu afin que l’enfant puisse retrouver le chemin de la réussite et de la confiance en soi.

Types de difficultés scolaires

  • Difficultés spécifiques, strictement localisées théoriquement à un type d’apprentissage comme la dyslexie, la dyscalculie ; elles apparaissent lors des premières années d’apprentissage.
  • Le retard scolaire met en évidence un décalage entre les apprentissages d’un élève en comparaison de ce qui est attendu dans sa classe d’âge ; il apparaît dès le début d’apprentissage.
  • Le fléchissement scolaire correspond à une période de retard qui fait suite à une scolarité satisfaisante ; ce fléchissement peut être réactionnel (difficultés familiales, conflits actuels propres à l’enfant), lié à une faible motivation, une mauvaise organisation du travail, un manque de stratégies d’apprentissages.
  • L’échec scolaire est défini lorsque que le retard scolaire est supérieur à deux ans. Les causes peuvent être multiples. Les conséquences peuvent également être multiples comme le refus scolaire, le désinvestissement scolaire ou encore l’inhibition.

Bilan psychologique

Les objectifs sont donc :

  • Faire un bilan complet pour déterminer avec précision l'origine et la nature du trouble dans l'équilibre psychologique de l’élève ;
  • Apporter une réponse efficace aux enfants et adolescents en difficulté grâce à la mise en place d’une prise en charge qui peut être modifiée au cours de celle-ci ;
  • Apporter à l’élève les clefs d'un apprentissage efficace en lui apprenant les stratégies, la méthode de travail et l'organisation nécessaires.

Le bilan psychologique proposé inclura des tests différents en fonction de la demande.

Accompagnement

En fonction du bilan psychologique, la prise en charge pourra être différente. Nous pourrons effectuer un travail avec l’enfant sur les méthodes d’apprentissage, sur la confiance en soi, sur la gestion du stress face aux examens ou à la prise de parole en public. Avec les parents, nous pourrons également envisager des pratiques pédagogiques plus adaptées au fonctionnement cognitif de l’enfant.

Orientation scolaire

Lorsqu’un adolescent (élève ou étudiant) vient me consulter pour un problème d’orientation scolaire, mon objectif est de l’aider à faire le point sur ce qu’il veut faire, à prendre conscience des implications liées à son choix, de ses potentialités et le rendre acteur de son orientation. Pour être acteur de son orientation, il est important que l’adolescent ait conscience que les informations sur les différentes filières ne permettent pas de savoir s’il est réellement fait pour un type d’étude. Le plus important est de faire le point sur ses aptitudes, ses intérêts et sa motivation.

Le bilan d’orientation s’effectue en trois temps :

  • Premier entretien avec l’adolescent et ses parents (pour les mineurs). Ce premier rendez-vous permet de faire le point sur la situation scolaire. Après ce premier entretien, rien ne vous empêche de vous arrêtez là. Parfois, le fait de prendre le temps de réfléchir, de se poser permet de voir plus clair dans le dédale de l’orientation.
  • Second entretien avec l’adolescent afin qu’il remplisse le ou les questionnaires
  • Troisième entretien de restitution, avec les parents afin de voir si ce qui est proposé par le milieu scolaire peut correspondre aux attentes de l’adolescent.

Apprendre à apprendre

La situation d’apprentissage est complexe car plusieurs facteurs sont en interaction (facteurs cognitifs, conatifs et environnementaux). Certaines conditions favorisent l’apprentissage. Pour cela, il est possible de travailler sur les aspects cognitifs (mémoire, attention,…) et conatifs (motivation, émotions,...) qui sont au centre des apprentissages. Pour les facteurs environnementaux tels que la pédagogie utilisée par les enseignants, le milieu familial, il sera possible d’en discuter. Cependant, le travail avec les enfants/adolescents s’effectuera principalement sur les facteurs cognitifs et conatifs. Dans un premier, il sera important que l’élève ou l’étudiant prenne conscience :

  • (1) de sa manière de fonctionner en temps normal
  • (2) de son potentiel
  • (3) de ses traits de personnalité
  • (4) de sa motivation

Dans un second temps, nous travaillerons ensemble sur différentes manières de travailler afin d’optimiser son apprentissage. En découvrant de nouvelles manière de fonctionner, l’élève pourra adapter son fonctionnement pour exprimer au mieux son potentiel.
Parallèlement à ce travail avec l’élève, je peux m’entretenir :

  • (1) avec les parents pour leur apporter des conseils afin qu’ils puissent aider au mieux leur(s) enfant(s)
  • (2) avec les enseignants qui le désirent afin d’optimiser la situation d’apprentissage

Préparation aux examens

Face aux examens tant oraux qu’écrit, l’enfant ou l’adolescent peut avoir des difficultés à faire face à ces situations anxiogènes. En utilisant la sophrologie, l’enfant et/ou l’adolescent pourra :

  • Améliorer sa concentration
  • Développer ses capacités attentionnelles
  • Mieux gérer le stress et l’anxiété
  • Apprendre à mieux contrôler ses émotions
  • Améliorer sa confiance en soi.