Maud Besançon Psychologue, Docteur en Psychologie

Tests

Un test permet de mesurer une performance à l’aide « d’exercices pratiques » ; ainsi, un test donne le niveau d’aptitude du patient, à un moment t, dans un domaine particulier. Par exemple, les tests psychotechniques permettent d’évaluer les capacités spatiales, verbales, logiques du sujet.
Lorsque l’on parle de « test de personnalité », nous pouvons considérer cela comme un abus de langage puisqu’il n’y a pas d’exercices pratiques ; ainsi, nous devrions parlé de questionnaire de personnalité.
Un test n’est pas seulement un outil. Il est toujours conçu sur la base d’une théorie. Ainsi, cette théorie est importante à connaître afin d’interpréter au mieux les résultats. C’est pourquoi les tests psychologiques ne peuvent être administrés que par des psychologues.
Chaque test est standardisé (c’est-à-dire que toutes personnes passant ce test doit le passer dans certaines conditions, similaires à celles préconisées par les auteurs du test) et étalonné (c’est-à-dire que l’ensemble des résultats obtenus sont regroupés puis en fonction de ces résultats une valeur leur est attribuée ; par la suite, les résultats obtenus par un sujet sont comparés à sa population de référence car on ne peut comparer que ce qui est comparable).

Construction d'un test

La construction d’un test est longue et avant que le test soit publié, il doit vérifier les trois critères pour justifier de sa qualité :

  • validité (le test mesure bien ce qu’il est sensé mesurer).
  • fidélité (si la même personne repasse plusieurs fois le même test dans les mêmes conditions et à peu d’intervalle, elle doit obtenir les mêmes résultats - stabilité de la mesure).
  • sensibilité (le test est discriminant, il permet de détecter les différences c’est-à-dire que les personnes différentes sur la variable mesurée doivent obtenir des résultats différents).

Les différents tests

Nous pouvons catégoriser les tests selon le type de mesure (aptitude et attitude) et selon l’interprétation que nous souhaitons utiliser (soit dans une optique différentielle cad pour comparer les résultats du sujet à une population de référence ; soit dans une optique plus clinique avec les tests projectifs et un intérêt plus centré sur le sujet lui-même).

Les tests d’aptitude ou de compétences

Dans ces tests, les performances sont justes ou sont fausses (excepté pour le test de créativité). Les tests du QI figurent dans cette catégorie de test. Ils sont constitués de plusieurs tests, ce qui permet d’évaluer le sujet sur plusieurs thématiques. Selon la problématique qui a émergé lors du premier entretien, plusieurs tests peuvent être proposés, dans des thématiques diverses :

  • Aptitudes intellectuelles
  • Attention
  • Capacités de raisonnement
  • Capacités verbales
  • Capacités verbales
  • Capacités numériques
  • Capacités spatiales
  • Capacités générales
  • Créativité
  • Mémoire

Les tests d’attitudes

Les tests d’attitudes portent sur l’évaluation de la personnalité, des intérêts, des valeurs, de la motivation,…. Il ne s’agit pas ici d’exercices spécifiques et donc de tests mais de questionnaires où le sujet peut être amené (1) à se décrire par rapport à des situations particulières ou (2) à choisir parmi plusieurs stimuli (adjectifs, professions,…) celui qui lui correspond le mieux. Ces questionnaires ne peuvent être abordés en terme de réponses « justes » ou « fausses » puisque le sujet est amené à décrire son comportement. Selon la problématique, plusieurs tests peuvent être proposés, dans des thématiques diverses :

  • Capacités numériques
  • Capacités spatiales
  • Capacités générales
  • Créativité
  • Mémoire
    • Pour quoi ? Comment ?

      Le bilan psychologique est une évaluation du fonctionnement de l’enfant, de l’adolescent ou de l’adulte, tant sur le plan intellectuel qu’affectif à un instant de son développement. Réalisé au moyen de tests scientifiquement validés, il se présente comme une photographie à un moment donné, des capacités cognitives et du fonctionnement psychique. L’objectif du bilan est de comprendre la nature, la gravité et le sens des difficultés actuelles et d’évaluer leur poids dans l’équilibre psychologique général. L’analyse des résultats du bilan donne des indications précises sur le type d’aide ou de prise en charge à mettre en place. Un bilan psychologique s’effectue en 3 étapes :

      • Première étape : entretien pendant lequel les difficultés sont exposées, une relation de confiance peut être instaurée.
      • Seconde étape : la passation du test et/ou questionnaire
      • Troisième étape : entretien de restitution des résultats avec compte-rendu écrit et propositions de prise en charge